Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

La kinésithérapie fait partie des soins alternatifs les plus connus actuellement. Dans la suite de cet article justement, vous allez découvrir plus de détails sur la kinésithérapie.

La kinésithérapie est surtout connue dans le cadre de la rééducation alors qu’elle peut également être préconisée dans d’autres maladies. Elle peut utiliser des mouvements passifs comme des massages ou des exercices de mobilisation ou encore des mouvements actifs comme la gymnastique médicale par exemple. Lorsque le kinésithérapeute a recours à la méthode passive, il peut faire, en plus des massages, des étirements musculaires ainsi que des exercices de traction pour mobiliser les articulations. En fait l’objectif de ces exercices est de permettre aux muscules de retrouver leur élasticité ou encore d’améliorer la mobilité articulaire. La kinésithérapie active, quant à elle, est une méthode qui aide le patient à travailler sur lui-même pour sa propre guérison. A cet effet, c’est le patient lui-même qui effectue les exercices manuels ou musculaires. Il peut aussi utiliser des appareils de gymnastique ainsi que des systèmes de suspension. Il se pourrait aussi que le kiné utilise des agents physiques notamment des courants électriques pour soigner le patient et pour soulager les douleurs.

La kinésithérapie est recommandée à tous les âges, surtout aux enfants et aux personnes âgées. Les techniques utilisées par le kinésithérapeute peut varie selon l’état du patient. Il peut ainsi mettre en place un programme d’exercices précis avec ou sans appareils. Il peut aussi procéder à des thérapies manuelles comme des manipulations ou encore des massages. Il peut aussi exploiter les effets bénéfiques des impulsions électriques ou encore des ultrasons. Une séance de kinésithérapie peut durer entre 20 à 30 minutes, parfois elle peut s’étendre à une heure. Dans le cadre d’une séance de kinésithérapie respiratoire (courante chez les nourrissons et les enfants), le kinésithérapeute va dans un premier temps procéder au nettoyage du nez de bébé en utilisant du sérum physiologique. Il va ensuite désencombrer les voies respiratoires en maintenant la bouche de l’enfant fermée. Il est à noter que les séances de kinésithérapie peuvent être remboursées par la Sécurité sociale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *