Qu’est-ce que la nutrition entérale ?

En principe, l’alimentation se fait par voie orale mais il arrive dans certains cas que cela ne soit pas possible. On procède alors à la nutrition entérale. Les détails.

La nutrition entérale est une technique d’alimentation artificielle préconisée quand l’alimentation par voie orale est impossible. L’objectif d’une telle pratique est de permettre au patient d’avoir un apport alimentaire suffisant bien qu’on ne puisse pas l’administrer par la bouche. Cette technique est utilisée dans le cadre de la prise en charge d’un cas de dénutrition ou d’un cas de déshydratation, non seulement à titre préventif mais également à titre curatif. Lorsqu’on procède à la nutrition entérale, on administre à l’organisme les macronutriments, c’est-à-dire des glucides, des lipides et des protides. On administre aussi des micronutriments tels que les minéraux et les vitamines. Pour administrer la préparation liquide, on se sert d’une sonde. Il faut savoir qu’il existe trois types de sonde : la sonde gastrostomie, la sonde naso-gastrique et la sonde de jéjunostomie.

Dans le cadre de la nutrition entérale, la préparation est conditionnée dans des poches en PVC. Leur volume peut varier entre 500 et 1500 ml. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de préparation qu’on peut administrer dans le cadre de la nutrition entérale. Il existe d’abord les mélanges standards, connus aussi sous le nom de mélanges polymériques. On trouve aussi des mélanges semi-élémentaires ou mélanges prédigérés qui sont administrés dans le cas du syndrome de grêle court ou encore de l’insuffisance pancréatique exocrine. On peut aussi trouver des mélanges polymériques dans le cas de certaines situations pathologiques ou de certaines complications. C’est le cas notamment des diarrhées chroniques ou des troubles glycémiques. Il existe aussi des mélanges polymériques hypocaloriques, isocaloriques, hypercaloriques et enfin des formules spécifiques.

Si la nutrition entérale n’est pas possible, on peut avoir recours à la nutrition parentérale. Cela consiste à procéder à la perfusion intraveineuse d’un mélange nutritif.  Ce type de nutrition est préconisé notamment en cas d’occlusion intestinale ou encore de vomissements répétés. Il faut savoir que la nutrition entérale peut être faite sur une longue période.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *